Le tour de windsurf IWT plus orienté waveriding que le tour PWA, vient de terminer en beauté il y a quelques jours à Hawaï sur le spot de Maui.

L’étape hawaïenne reste toujours une compétition à part dans le monde du windsurf. Surnommé la « Mecque », Maui fait parti des meilleurs spots de la planète. Et au terme de différents rounds, d’un quart de finale d’anthologie avec une note stratosphérique pour Antoine Martin (18,57), c’est le guadeloupéen Camille Juban qui l’emporte devant Antoine Martin et Graham Ezzy. Chez les femmes, c’est Sarah Hauser qui l’emporte.

Au niveau du classement annuel, c’est le français Antoine Martin qui gagne largement l’IWT, après une année très constante et solide. Bravo à lui !

Noé Dorin

Laisser un commentaire