Fondée en 2003, les Soul Flyers sont des acrobates de l’extrême français qui se sont associés pour multiplier les exploits sportifs de haute voltige et défier, à chacun de leurs sauts dans le vide, les lois de la gravité.

A l’origine ce sont Loïc Jean-Albert, Valéry Montant, Claud Remide et Stéphane Zunino qui ont lié la quintessence de leurs talents pour repousser les limites de l’impossible en accomplissant des exploits retentissants dans diverses disciplines (skydive, basejump, wingsuit, parapente…). Fred Fugen et Vince Reffet, deux athlètes Red Bull, se joignent à ce collectif hors norme en 2010. Cumulant aujourd’hui plus de 7000 sauts dans le vide, certains de leurs exploits dépassent l’entendement.

Le dernier en date semble tout droit sorti du film Point Break. Après s’être élancé d’une montagne, à 4062 mètres d’altitude, et lancé à plus de 130 km/h, Fred Fugen et Vince Reffet ont atterri dans un avion en plein vol, tel une porte céleste s’ouvrant à eux. Une première mondiale remarquée qui montre leur maîtrise d’un des sports les plus dangereux au monde. Le vide est leur ami, la gravité leur guide et leurs performances transcendent les règles de leurs disciplines dans des démonstrations à couper le souffle.

Malheureusement, les accidents sont fréquents et impardonnables dans ce type de sport. Antoine Montant, membre de l’équipe, est mort en 2011 en Haute-Savoie. La mort de celui qui restera à jamais le premier ayant ridé un téléphérique en speed-riding est intervenu brutalement lorsque son parachute ne s’est pas ouvert. Ce tragique évènement a rappelé le danger continuel qui plane autour de ces sportifs de l’extrêmes.

Tom Dépériers

Laisser un commentaire