La finale de la Coupe Davis aura lieu dans 3 semaines à Lille au stade Pierre Mauroy. La France y affrontera la Croatie du 23 au 25 novembre prochain. Cette édition 2018 de la Coupe Davis est malheureusement la dernière sous cette forme. A partir de l’année prochaine, le tournoi ne se déroulera plus sur toute une saison avec des matchs à domicile et à l’extérieur, mais sur deux semaines d’affilées, et en un unique lieu.

De plus, cette future Coupe Davis se jouera en fin d’année, une fois que tous les tournois majeurs auront été effectué, on peut donc penser que beaucoup de joueurs seront moins investis et moins au point physiquement, notamment avec la fatigue accumulée tout au long de la saison.

Ce changement majeur a été voté par l’IFT c’est-à-dire la fédération internationale de tennis avec plus de 70% des voix en faveur de cette nouvelle formule. Cette décision de passer à une compétition plus rapide et neutre est initiée par l’entreprise de Gérard Piqué appelée « Kosmos », l’idée du footballeur était d’organiser en place et lieu de la Coupe Davis, une sorte de Coupe du Monde de tennis qui regrouperait 18 pays et se jouerait en terre neutre.

Ce renouvellement du format de la compétition, en partenariat avec Kosmos va faire gagner beaucoup d’argent au monde du tennis. En effet, avec cette nouvelle Coupe Davis, la Fédération Internationale de Tennis devrait toucher près de 2,5 milliards d’euros en 25 ans.

Les joueurs participants à cette nouvelle Coupe Davis, quant à eux, se partageront près de 17 millions d’euros, et ce chaque année. Finalement les différentes fédérations présentes lors de l’événement se partageront elles près de 19 millions d’euros. L’idée selon moi est de trouver un moment dans l’année où les meilleurs joueurs peuvent se retrouver pour se disputer la victoire d’où la réforme de la compétition et l’injection massive de gros euros.

Aucun français, ni aucun membre du big four, à savoir, Novak Djokovic, Roger Federer, Rafael Nadal et Andy Murray, n’a soutenu cette nouvelle formule de la compétition légendaire qu’est la Coupe Davis. 

Yannick Noah, le capitaine des Bleus ne supporte pas non plus cette rénovation, il s’agit de sa dernière année en tant que capitaine de l’équipe de France de tennis, et pour cette occasion il atteint sa 4ème finale comme tel, il n’en a perdu aucune, qu’il s’agisse de la finale de 1991, de celle de 1996 ou de celle de l’année dernière.

Yannick Noah sera remplacé l’année prochaine par la tenniswoman Amélie Mauresmo, et ce jusque fin 2020. Ancienne numéro une du classement WTA, elle a remporté l’Open d’Australie ainsi que Wimbledon en 2006.

Mauresmo la fantastique française a également remporté une médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004. En terme de management, elle a entrainé l’équipe de France féminine de Fed Cup entre 2012 et 2016, elle a également coaché le britannique Andy Murray lorsque celui-ci était au meilleur de sa forme, voire injouable, soit entre 2014 et 2016.

Côté Fed Cup, c’est le néo-retraité du tennis français Julien Benneteau qui va diriger l’équipe.

Léopold Fernandez

Laisser un commentaire