Avant-match des simples :

Benoit Paire / Pablo Carreno-Busta et Lucas Pouille / Roberto Bautista-Agut

Pour resituer le contexte, nous sommes en demi-finale de Coupe Davis et la France accueille l’Espagne à Lille. La France possède l’avantage d’avoir pu choisir la surface de jeu, et c’est sur dur que les joueurs s’affronteront. Choix logique lorsqu’on sait que si les français avaient dû affronter deux fois Rafael Nadal sur terre, la mission aurait été quasiment impossible. Bien que le numéro 1 mondial soit également un client sur dur, les français n’ont plus à préparer de plan « anti-Nadal » car ce dernier a dû déclarer forfait suite à sa récente blessure en demie finale de l’US Open.

Cette absence entraîne forcément des changements tactiques du côté des deux nations. Le capitaine français Yannick Noah a décidé d’aligner Benoit Paire (54ème mondial) pour le premier simple et Lucas Pouille (19ème mondial) pour le deuxième match de simple. Côté espagnol c’est Carreno-Busta (21ème mondial) qui a été choisi pour le premier simple et Roberto Bautista (26ème mondial) pour le second.

 

Le match clé, Benoit Paire / Carreno-Busta : Une affiche spéciale.

Pour ce premier match dans le cadre de cette demi-finale de Coupe Davis, c’est Benoit Paire qui ouvrira le bal côté français. Ce dernier n’a pas le droit à l’erreur car récemment il avait fait part de sa volonté de ré intégrer le clan français, clan auquel il n’avait plus pris part depuis 2016 (cf : exclusion JO 2016). Le capitaine français Yannick Noah a entendu son appel et il a décidé de lui donner sa chance. Bien qu’il puisse être irrégulier lorsqu’il ne parvient pas à contenir ses nerfs, Benoit reste un joueur talentueux et imprévisible ce qui lui a permis de surprendre de très bons joueurs comme Novak Djokovic (3ème mondial) et Diego Schwartzman (14ème mondial) cette saison.

Face à lui Pablo Carreno-Busta, pas forcément le joueur le plus connu mais il reste l’un des meilleurs joueurs du monde. Ancien pensionnaire du top 10 en 2017, l’espagnol est souvent apparenté à un joueur de terre battue. Cependant il a réalisé ses meilleures performances sur dur,  avec notamment une demi-finale à l’US Open 2017 et deux titres ATP 250 en 2016 (Winston-Salem et Moscou).

Sur le papier, l’espagnol est favori. Il possède un jeu plus complet, un très bon déplacement et une meilleure régularité dans les échanges que le français. Pourtant lors de leurs sept confrontations le français est parvenu à s’imposer à trois reprises. A noter, seulement deux de leurs confrontations se sont déroulées sur dur et cela équilibre la donne à une victoire partout (victoire de l’espagnol à l’US Open 2014, et victoire du français à Stockholm en 2013).

Cette affiche s’annonce accrochée et risque de lancer cette demi-finale France – Espagne sur de bons rails. Match certainement spectaculaire car le français devra jouer son meilleur tennis pour prouver qu’il mérite sa place en équipe de France, et face à lui le joueur espagnol (remis depuis peu d’une blessure) devra bien négocier son match pour assurer le remplacement de Nadal, de plus le public sera à fond derrière le français tout au long de la rencontre.

Pour le deuxième simple, Lucas Pouille ne part clairement pas favori. Bien qu’il possède un classement supérieur à son adversaire, il a perdu trois fois contre Bautista-Agut pour une seule victoire. Leur plus récente confrontation remonte à Mars en finale de Dubaï sur dur, l’espagnol avait remporté le titre 6-3 6-4 en 1h23 de jeu. Bien que ce dernier soit dans une mauvaise dynamique suite à son récent manque de compétition, le français n’est pas non plus au top de sa confiance et il faudra espérer voir un public à 100% pour transcender le français.

Rendez-vous à 13h30 pour assister à la première rencontre de cette demi-finale de Coupe Davis entre la France et l’Espagne.

 

Elliot Fonta

Laisser un commentaire