Cette 7ème étape de 231km entre Fougères et Chartres était clairement l’une des plus plates de ce Tour de France. Avec pour seule difficulté répertoriée une côte de 1.5 km à 4% de moyenne juste de quoi alimenter les adeptes du classement de la montagne.

Cette étape, il faut bien l’avouer peu exaltante sur le papier ne l’a pas plus été à l’écran. Avec un seul coureur échappé en la personne de Yoann Offredo (Wanty Groupe Gobert) légèrement agacé qu’aucun coureur ne soit venu l’accompagner et de l’attitude du peloton à ne pas laisser plus de 8 minutes à un homme seul. Après que la première échappée ait été reprise c’est Laurent Pichon (Fortunéo-Samsic) qui s’est lancé dans un raid solitaire et qui a prit par la même occasion la prime du sprint intermédiaire et le prix du combatif de l’étape.

Après une longue journée de vélo et de longues minutes de retard sur l’horaire prévisionnel, le peloton arrive enfin à Chartres pour se disputer la victoire au sprint.

Alors qu’on attendait une nouvelle fois Fernando Gaviria ou Peter Sagan, c’est le Néerlandais Dylan Groenewegen qui a réglé tout le monde. Le coureur de la Lotto NL-jumbo remporte la deuxième victoire de sa carrière sur le Tour de France.

Pas de changement au classement général, Greg Van Avermeat conserve le maillot jaune.

 

Clément Dumont

Laisser un commentaire