Un temps annoncé chez Renault, Ocon se retrouve maintenant dans une impasse avec l’arrivée de Ricciardo chez Renault et voit son avenir s’obscurcir suite à cette annonce.

Alors qu’Esteban Ocon aurait pu espérer un siège chez Mercedes dès la saison prochaine, les flèches d’argent ont décidé de prolonger Valtteri Bottas. Ocon s’est donc tourné vers l’écurie Renault et l’officialisation de son transfert ne semblait être qu’une formalité. Mais retournement de situation, Renault annonce l’arrivée de Daniel Ricciardo pour 2019, ce qui ferme la porte à Ocon qui se retrouve maintenant dans une situation difficile.

L’écurie Force India, l’équipe d’Esteban Ocon, en grande difficulté financière, devrait être racheté par un riche homme d’affaires qui devrait réserver une place à son fils, que ce soit Stroll ou Mazepin. Concernant le second baquet, Perez et son sponsor devrait être bien placé, bien que le pilote mexicain envisage d’autres options. Dès lors, avec un soutien puissant de Mercedes, Esteban pourrait conserver son volant. Sauf que trois écuries s’opposent au rachat de Force India, pour l’instant, précisément en raison de la crainte d’une prise de pouvoir par la firme à l’étoile.

Alors les possibilités d’Esteban Ocon se réduisent. Peut-on imaginer un « prêt » de Mercedes à Mclaren, ne serait-ce que pour une saison ? C’est possible, même si McLaren semble vouloir favoriser un jeune issu de sa propre filière, Lando Norris par exemple. Haas ? Pourquoi pas, le baquet de Romain Grosjean semble menacé pour la saison prochaine. Toro Rosso et Sauber semble des options impossibles, du fait de leur affiliation à RedBull et Ferrari. Il reste encore Williams, qui devrait la saison prochaine se rapprocher encore plus de Mercedes et devenir une véritable équipe « B ».

Quoiqu’il en soit, l’avenir d’Ocon qui semblait radieux la semaine dernière, s’est bien assombri ces derniers jours. Heureusement il pourra bénéficier du soutien puissant de Mercedes qui devrait lui permettre de rebondir, ne serait-ce qu’en tant que troisième pilote, le temps d’une année qui pourrait être blanche pour le pilote français …

Laisser un commentaire