Le 28 juin 2018, Giscard Samba avait été placé en grade à vue pour des accusations de viol et d’agression sexuelle sur une de ses anciennes sprinteuses.

Âgé de 41 ans, Giscard Samba avait entraîné dans la ville de Créteil de grands athlètes français tels que Lawrence Clarke, grande championne européenne, Dimitri Bascou médaillé de bronze aux Jeux Olympique de Rio, Cindy Billaud excellente athlète française et Pascal Martinot-laragarde immense champion au niveau international. Ce qui en 2013, lui a permis d’être élu meilleur entraîneur.

Néanmoins à la suite de ces accusations, il se voit suspendu de ses fonctions par la fédération française d’athlétisme pour 1 ans et 6 mois fermes.

La victime âgée de 21 ans a souhaité garder l’anonymat. Apres coup, la jeune athlète aurait déclaré avoir subi une forte pression psychologique de la part de son entraîneur

Pendant l’enquête certains athlètes avaient soutenu leur entraîneur. D’après un article de Le Monde du 18 Octobre, Dimitri Bascou et Aurel Manga avaient apporté un témoignage favorable à leur entraîneur. Alors que d’autre ne l’ont pas du tout soutenu, en effet Pascal Martinot-Lagarde a décrit son ancien entraîneur comme un « gourou », le « maître d’une secte » et un « illuminé qui vient parler à ses disciples, qui a la parole divine et a toujours raison ».

Mais le 18 octobre 2018, l’Equipe a déclaré que la suspension administrative de Giscard samba a été levée. Il n’est donc plus suspendu ! ré entraînera-il un jour ?

Lorraine Daveau

Laisser un commentaire