8ème journée, Nîmes accueillait au Parnasse les Fénix de Toulouse. On peut qualifier ce match de match des extrêmes.. Les toulousains, lanterne rouge du championnat (0V-1N-7D) opposés aux Nîmois (6V-1N-1D) viennent à Nîmes pour tenter de relancer ou du moins lancer la machine..

La 1er quart d’heure fut synonyme de nombreuses erreurs toulousaines en attaque comme en défense (10-4 à la 16ème ). Sursaut d’orgueil, c’est nettement mieux dans le dernier quart d’heure du 1er acte (17/14 à la MT).

Au retour des vestiaires, Toulouse va littéralement exploser.. (24-16 à la 37ème). Le score final de 33-30 est flatteur pour les toulousains, les nîmois n’ont jamais été inquiétés. Mohamed Sanad (9 buts) et Micke Brasseleur (8 buts) ont été les deux points forts offensifs côté gardois. Les 8 buts de Nemanja Ilic et Henrik Jacobsen n’ont pas suffi pour renverser les sudistes.

Avec ce succès, les nîmois reviennent à hauteur des parisiens au nombre de points mais restent 4ème du classement. Par contre pour Toulouse, le cauchemar continue et le spectre de la relégation plane au dessus de la ville rose ..

Vincent Mêlé

 

Laisser un commentaire