Cela fait des années que les discussions autour de qui est le meilleur joueur de tous les temps en NBA divisent. Depuis que LeBron a assis sa domination à l’Est et qu’il s’est imposé comme le meilleur joueur actuel, pouvant porter son équipe en mode solo, il est rapidement rentré dans l’arène pour faire face à Michael Jordan.

La moitié pro-Jordan stipule que LeBron n’est pas décisif en fin de match et est un tireur médiocre de lancers francs, notamment dans le money-time. La moitié pro-LeBron assure qu’il est un meilleur joueur techniquement, étant meilleur finisseur au panier, plus physique et meilleur tireur à trois points.

Objectivement, Jordan était un défenseur exceptionnel, a gagné toutes les finales auxquelles il a participé, il a gagné plus de distinctions personnelles (défenseur de l’année, MVP, MVP des finals…). De mon humble avis, Jordan reste pour l’instant au-dessus (en attendant la fin de carrière de LeBron), car outre son impact sur les matchs, à une époque et dans une ligue plus compétitives et plus physiques (l’époque des enfants terribles de Detroit), il a apporté ce sentiment de magie (désolé Magic Johnson), donnant l’impression de voir de l’art en mouvement sur le terrain.

Mais la question ici relève plus de l’hypothétique. Car Jordan n’était pas seul, et il n’aurait sûrement pas gagné autant de finales s’il n’avait pas eu à ses côtés des partenaires comme Scottie Pippen.

Ils ont formé pendant quelques années la paire la plus dominante du basketball mondial et ont révolutionné la façon de jouer. Mais désormais que LeBron fait partie de la légendaire franchise des LA Lakers, et qu’il y a quelques jours Kobe Bryant avait dit avec humour qu’il allait revenir si les Lakers démarraient la saison en 0-5, une nouvelle question se pose.

Une paire Kobe-LeBron dans leur prime aurait-elle été meilleure que la paire Jordan-Pippen à l’époque de la domination des Bulls ?

On pourrait défendre les deux positions mais je vais décider de défendre les Lakers pour cette fois, raisonnement à l’appui. Partons du principe que Jordan est le meilleur joueur de tous les temps, cela laisse LeBron en deuxième position, et on peut légitimement mettre Kobe sur la dernière marche du podium. Ce qui laisse Pippen, qui malgré son talent et son intelligence de jeu, n’a jamais été considéré dans le top 10 de tous les temps.

Mais établissons le raisonnement point par point :

  • Le potentiel offensif va à Kobe-LeBron : malgré la domination technique de Jordan à son époque, force est de constater que regrouper deux des meilleurs marqueurs des années 2000, avec un record à 81 points notamment, donne l’avantage face à Pippen. A deux joueurs, ils possèdent l’apanage offensif de toute une équipe.
  • La longévité va à Kobe-LeBron : Kobe a joué 20 saisons en NBA au meilleur niveau (certaines entachées de grosses blessures) mais a fini sa carrière sur un match à 60 points, et Lebron en est aujourd’hui à sa 16e saison et reste le meilleur joueur actuel. Jordan n’a lui fait que 15 saisons, avec deux retraites temporaires, et lors de ses deux dernières saisons aux Wizards il n’était plus que l’ombre de lui-même. Pippen a lui joué 17 saisons mais son niveau a grandement diminué une fois qu’il est parti des Bulls.
  • La performance défensive va à Jordan-Pippen : ils étaient deux monstres défensifs, amenant une très grande pression sur les adversaires de manière très intense tout au long du match. Kobe n’a jamais été le meilleur des défenseurs, ayant souvent des coéquipiers pouvant faire mieux ce travail. LeBron étant un monstre physique, il a été capable dans ses plus jeunes années de défendre chacune des 5 positions sur le terrain. En vieillissant son rendement a grandement diminué cependant.
  • La complémentarité va à Kobe-Lebron : même s’ils sont tous deux des leaders techniques et en prestance, les qualités de passes de LeBron et sa vision de jeu (en plus de ses qualités de marqueur) s’accordent beaucoup avec le côté beaucoup plus scoreur de Kobe et ses tirs à la réception de passe. Même si Jordan et Pippen étaient connus pour leur synergie sur le terrain, ils sont de peu dépassés.
  • Le contexte : égalité. Jordan et Pippen ont dominé une époque très rude sur les parquets, notamment face à des équipes comme les Bad Boys des Pistons, et ont su s’adapter à cette dure concurrence. Cependant, à une époque où la NBA s’est progressivement adoucie, Kobe et LeBron étaient des joueurs extrêmement physiques et capables de s’imposer dans la raquette et de forcer des doubles-pas, une paire qui aurait réussi à percer n’importe quelle défense.

Au final, on peut s’accorder que Jordan-Pippen était une des plus belles paires de l’histoire de la NBA, et Kobe-LeBron est peut-être la plus belle paire qui n’a pas existé et qu’on aurait aimé voir sur les parquets. 

Louis Coppi

Laisser un commentaire