La contraction volontaire est une demande du cerveau à un muscle de se contracter afin d’effectuer un mouvement. Elle est très utile pour la prise de masse.

Lorsque l’on parle de contraction volontaire, cela signifie que l’on va se focaliser sur un muscle en particulier. Par exemple, si vous travaillez les fessiers, vous allez contracter uniquement cette partie du corps. Cela peut se faire durant un squat : lors de la remontée, il suffit de contracter au maximum les fessiers. C’est à dire qu’il ne faut pas seulement effectuer le mouvement (qui fera se contracter le muscle dans tous les cas), mais penser à contracter le muscle encore plus.

Ces contractions volontaires permettent d’optimiser le travail des muscles et d’augmenter la masse musculaire en agissant sur la taille des fibres.

Comme vous l’avez compris, la contraction volontaire est donc un processus à mettre impérativement en place si vous souhaitez prendre de la masse ou de la force !          

Anna Fontaine

Laisser un commentaire