Sujet de discorde de ces dernières années au sein de la FIFA et de la sphère du ballon rond, la faisabilité d’une coupe d’une monde en dehors de la période estivale paraissait, il y a peu, plus qu’inimaginable…

Et pourtant, Gianni Infantino a validé les dates de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, en ce vendredi 13 de mauvaise augure pour le football et ses instances. Le verdict est le suivant : la fête mondiale qui se déroule tous les 4 ans dans la période fin juin – début juillet, se déroulera cette fois-ci du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Le président de la FIFA “demande” ou plutôt impose à l’ensemble des championnats du monde entier d’aménager leur calendrier afin de disposer d’un football de très haut niveau en fin de saison avec des joueurs lessivés et très certainement des blessures liés à la fatigue. Cela impactera avec certitudes les clubs disposant de plusieurs joueurs internationaux comme Chelsea, Barcelone, Real Madrid, etc.

En attendant, la FIFA délibère encore sur la possibilité d’ouvrir la Coupe du Monde 2022 à 48 participants comme sa petite soeur en 2026. Et pourquoi pas une Coupe du Monde à 200 pays afin de de pouvoir s’extasier devant des Saint-Marin – Brunei d’exception ?

 

Tristan Delautre

Laisser un commentaire