Velux EHF Champions League – Après le (triste) point ramené de Suède, samedi dernier, le MHB se déplaçait en Allemagne, du côté de Löwen pour le compte de la 7ème journée de Champions League. Pour les montpelliérains, la tâche s’annonçait difficile, face aux Lions, troisièmes du groupe A.

En première période, le MHB a limité la casse

Le MHB a mis cinq bonnes minutes à rentrer dans son match. L’occasion, pour les Allemands, de faire parler leurs points forts, notamment en montées de balles rapides. Les Lions auraient pu prendre le large ; c’était sans compter sur Vincent Gérard, qui a bâché deux fois de suite l’ailier Sidgursson (2-0 à la 5ème minute).

Côté MHB, c’est le pivot Mamdouh qui a débloqué le compteur en inscrivant les deux premiers buts héraultais. Malheureusement, le temps-fort n’a pas duré et les Allemands ont fait le trou au score (6-2 à la 9ème minute).

Dans les cages de Löwen, le gardien Suédois, Mikael Appelgren a réalisé une première période canon (10 buts) avec notamment, un superbe grand-écart sur un shoot à 6m.

Face à l’inefficacité de ces tireurs, Patrice Canayer a été dans l’obligation de poser un temps-mort au quart de jeu, pour (re)motiver ses troupes.

Après la courte minute de pause, les montpelliérains ont dû gérer leur première supériorité numérique. Cette première supériorité a été mal gérée, la faute à un Appelgren incroyable.

En fin de première période, le MHB a posé de nombreux problèmes aux Allemands, par l’intermédiaire de Richardson, de Porte et consort. Le réveil des cadres a permis au MHB de rentrer aux vestiaires, avec trois buts de retard. Score (quasi) inespéré, au vu de la première période proposée par les hommes de Canayer.

 

Une deuxième mi-temps compliquée pour les montpelliérains

Au retour des vestiaires, les Lions de Löwen ont rapidement pris le large (+6 à la 37ème minute). Andreas Palicka, deuxième gardien du club Allemand, a fait une entrée remarquée. Ses nombreux arrêts ont permis aux siens de continuer à prendre le large. Löwen a beaucoup joué en montée de balles rapides, bien aidé par le repli défensif trop lent du MHB.

Les montpelliérains ont été beaucoup trop approximatifs en attaque placée et ont perdu de nombreux ballons. Des aubaines pour les joueurs adverses qui ont enfoncé le clou (28-20 à la 45ème minute).

Patrice Canayer a donc été obligé de poser son dernier temps-mort, pour éviter que son équipe ne coule totalement. Après ce dernier Time-Out, les montpelliérains ont tout donné pour revenir dans le match. Cependant, les Lions étaient bien trop forts et le MHB a fini par lâché en toute fin de rencontre.

Emmenés par un superbe Andre Schmid, Löwen s’impose tranquillement, de 10 buts.

 

Après sa contre-performance le week-end dernier, le MHB n’a pas réussi à relever la tête. Les Champions d’Europe en titre s’inclinent lourdement sur le parquet des Lions de Löwen (37-27).

Après 7 rencontres, les montpelliérains courent toujours après leur première victoire (6 défaites, 1 nul). Il faudra changer de nombreuses choses, si Montpellier veut décrocher sa place pour le Top 16.

Prochain match de Champions League mercredi prochain, à domicile, face à Löwen.

 

Matisse Leclercq

Laisser un commentaire