Tout droit venus de Hongrie, les joueurs de Szeged venaient défier les joueurs de la capitale pour le plus gros match du week-end.

Ces deux équipes étaient, à l’aube de ce match, toutes deux invaincues avec 5 victoires chacune en 5 matchs.

Durant l’entame de cette rencontre les hongrois prennent l’avantage (3-1 5’). Ce n’est qu’à la 7ème minute que le PSG se décide à planter son second but de la partie. Le PSG qui a des difficultés défensivement se heurte à Marin Sego, le gardien est impériale à 6 comme à 9 mètres.

Il faudra attende la 12ème minute pour voir Uwe Gensheimer revenir à la marque. Suite à une contre attaque annihilée par Luka Karabatic, l’ailier allemand trouve les filets; il donne même, quelques instants plus tard, l’avantage à son équipe 7-6 juste après le quart d’heure de jeu.

A la 24ème minute de jeu, Raul Gonzalez pose un temps mort. Les visiteurs n’y arrivent plus. Mais suite à cette pause, ceux-ci se remettent en marche et réduisent l’écart.

Emmené par une base arrière qui s’entend à merveille, le PSG domine cette première mi-temps mais pêche en défense. (15-14)

La seconde période est un jeu infini, un but pour Szeged tout de suite rendu par le PSG, et ce pendant 20 minutes.

Le premier break de cette seconde mi-temps est fait par les hommes de Nasser Al-Khelaifi, leur président, présent pour l’occasion. 29-26 l’écart se creuse et les hongrois posent le carton vert afin de se remettre les idées en place. Avec succès ! Les visiteurs remontent à 2 buts d’écart, notamment grâce à la belle prestation rendue par Jorge Maqueda.

Malheureusement pour eux, les parisiens ont su garder la tête froide et aller marquer un dernier but qui scellera la victoire. 33-31 Score final.

Laisser un commentaire