Que serait Paris 2024 si Paris n’avait pas ouvert ses portes ? Il a fallu conquérir le cœur aussi bien que convaincre l’esprit d’Anne Hidalgo, celle qui détient les clés de la Ville Lumière aussi appelé capitale de la mode et de la gastronomie, et très bientôt, capitale du sport.

Un parcours engagé en permanence :

D’origine espagnole, Anne grandit à Lyon où elle passera une maîtrise de science social du travail à l’université Jean Moulin ainsi qu’un DEA de droit social et syndical à l’Institut du travail de Lyon. C’est en 1984 qu’elle quittera la capitale des Gaules pour rejoindre la capitale de la France après avoir été admise en tant qu’inspectrice du travail à Chevilly-Larue.

En 1993, elle effectuera ses premières missions politiques à 34 ans en intégrant la délégation à la formation professionnelle au Ministère du Travail de Michel Giraud, sous Mitterrand. Elle intégrera plusieurs cabinets ministériels sous le gouvernement Jospin entre 1997 et 2002 avant de se lancer dans la campagne municipale en soutien à Bertrand Delanoë. Il fut élu en 2001 à la tête de Paris, soucieux de la parité homme-femme, il nommera Anne, première adjointe chargée de l’égalité homme-femme.

3 années plus tard, elle sera élue à la tête de la région Île-de-France, poste qu’elle occupera jusqu’en 2014. Elle lancera l’opération succession à Delanoë qui sera un franc succès, faisant de Anne Hidalgo, la première Maire de Paris de l’histoire, lors des élections municipales de 2014. Elle mènera depuis la Mairie de Paris, plusieurs projets tels que une circulation automobile écologique, les vélib’ et le nettoyage des rues de Paris.

Une opération séduction réussie :

Peu rassuré concernant les enjeux économiques colossaux de Paris 2024, Anne sera dans un premier temps très réticente par rapport à l’éventualité de Jeux Olympiques à Paris : “Nous sommes dans des contraintes budgétaires qui ne me permettent pas de dire que je porte cette candidature”.

Cependant, une fois l’étude d’évaluation de Bernard Lapasset posée sur la table, le ciel de Paris s’est éclaircie pour laisser apparaître la lueur des JO de Paris 2024. Paris ouvre enfin ses portes. Anne Hidalgo a ensuite effectué un travail monstre afin de convaincre les collectivités locales, les élus locaux ainsi que les résidents de Paris d’approuver Paris 2024.

Tristan Delautre

Laisser un commentaire