Le brésilien Pedro Barros et la japonaise Sakura Yosozumi ont triomphé de la concurrence pour remporter les championnats du monde de skate en catégorie park, organisés cette année à Nanjing, en Chine.
L’année 2018 n’est pas encore terminée, mais elle est déjà doublement dorée pour le brésilien Pedro Barros. Après son sacre lors du Red Bull Bowl Rippers dans le mythique bowl du Prado en septembre dernier, le rider de 23 ans réalise une nouvelle prouesse mondiale en s’imposant cette fois à Nanjing. En surpassant 71 autres riders venus de 23 pays différents, il se positionne comme l’un des favoris à la première couronne olympique en skate qui sera décerné lors de Jeux de 2020 à Tokyo. Vincent Matheron, premier français, termine à une 5ème place enthousiasmante et pleine de promesses. Du fait de quelques insuffisances techniques, Robin Bolian n’a pu se qualifier pour la finale et se classe 14ème.
Chez les femmes, la jeune nipponne Sakura Yosozumi a surpris tout le monde. Jamais sacrée au niveau international, la rideuse de 16 ans s’empare du graal contre toute attente. Elle devance sa compatriote Kisa Nakamura et l’australienne Poppy Olsen. Shani Bru, seule française à s’élancer, se classe 17ème. La bergeracoise qui vise les Jeux Olympiques de 2020 représente à merveille la nouvelle french touch féminine dans un sport resté trop longtemps masculin.

Tom Dépériers

Laisser un commentaire