Dans un match assez terne marqué par le non réalisme des Angevins, Nantes empoche un succès qui ne comptera pas vraiment.

Personne n’avait vraiment rien a jouer dans cette rencontre, si ce n’est éventuellement les deux buteurs Karl Toko Ekambi et Emiliano Sala, suivi par des clubs de Premier League. Après une première mi-temps sans relief, ou seul l’attaquant camerounais d’Angers s’était procuré une occasion digne de ce nom (16e), Nantes va mettre la main sur le match et proposer du jeu, ce que les supporters des canaris ne sont pas habitués a voir depuis la prise de fonction de Ranieri.Logiquement, ils vont faire la différence d’abord sur un somptueux coup franc de Lucas Lima( 50e), puis sur une action conclue par Coulibaly (61e). Décrochés dans la course à l’Europe, Nantes a quand même enregistré son deuxième succès en 2017 mais n’effacera pas sa deuxième moitié de saison catastrophique.

Clément Garioud

Laisser un commentaire