Jeudi dernier, Didier Deschamps a révélé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter l’Islande (amical), puis l’Allemagne (Ligue des Nations). Le sélectionneur français a sans surprise fait appel à 18 champions du monde sacrés cet été en Russie. Cependant, outre les retours de Kurt Zouma, Mamadou Sakho, Lucas Digne, et Dimitri Payet (qui remplacent respectivement Rami, Umtiti, Mendy et Fekir blessés) ; on peut noter la première convocation chez les A pour Tanguy Ndombele (21ans) auteur d’un début de saison remarquable avec l’Olympique Lyonnais.

Révélé au grand jour grâce à sa performance XXL lors de la 6ème journée de ligue 1 version 2017-2018 contre le PSG, Tanguy Ndombele connait depuis un an une ascension fulgurante. Grâce à sa régularité balle au pied et son aisance technique, le natif de Lonjumeau « profite » de la malheureuse blessure de l’ex-Lyonnais Corentin Tolisso (éloigné des terrains plusieurs mois) pour connaître son premier rassemblement en Equipe première.

Qui est Tanguy Ndombele ? :

Né à Lonjumeau le 28 décembre 1996, Tanguy débute le foot à 5 ans et demi dans le club d’Epinay (91) où il jouera jusqu’à ces 12 ans avant de rejoindre Linas-Monthléry (91). A 14 ans, le joueur intègre le centre de formation de l’En Avant Guingamp où il y restera pendant 3 ans (2011-2014). Le club breton ne lui donnera jamais sa chance et ne lui proposera pas de contrat professionnel. Ndombele va alors partir à Amiens où il jouera 2 saisons avec l’équipe réserve en CFA 2.

Ses débuts en pro :

C’est le 9 août 2016 que Tanguy Ndombele joue son premier match avec l’équipe première d’Amiens contre Clermont en Coupe de la Ligue (défaite 2-1). Il occupait le poste de latéral droit. Il signe son premier contrat professionnel en octobre 2016.

L’explosion :

C’est lors de la saison 2016-2017 que le joueur va confirmer tous les espoirs placés en lui. En participant à 30 matchs de Ligue 2 et en inscrivant 2 buts, Ndombele est l’un des grands artisans de la première montée d’Amiens en Ligue 1.

Le transfert :

Alors qu’il est appelé pour le première fois en équipe de France espoir pour des matchs contre le Chili (amical) et le Kazakhstan (qualification à l’Euro 2019 espoirs), Tanguy Ndombele va vivre les jours les plus fous de sa jeune carrière. L’Olympique Lyonnais soumet une offre avoisinant les 11 millions d’euros (prêt payant de 2 millions avec option d’achat de 8 millions) à Amiens et s’attache les services du néo international espoir le 31 août 2017.

La confirmation :

C’est lors de la première journée de Ligue Europa (14/09/17) sur le terrain de l’Apollon Limassol que le milieu de terrain va faire ces débuts sous le maillot lyonnais. Le dimanche suivant, le joueur va connaître sa première titularisation en Ligue 1 au Parc des Princes. Malgré la défaite 2-0 de l’OL, tous les observateurs s’accordent à dire que la recrue lyonnaise a réalisé une très bonne performance (avec notamment une barre transversale à la suite d’une frappe lourde).

Le lyonnais inscrit son premier but le 15 février 2018 contre Villareal en Ligue Europa (victoire 3-1).

Ndombele séduit en Europe :

Auteur d’une première saison plus que réussie dans l’élite, ses performances ont tapé dans l’oeil de nombreux clubs et notamment en Angleterre. Selon les récentes déclarations de Jean Michel Aulas, Totthenam aurait transmis une offre durant le mercato estival avoisinant les 50millions d’euros. Ce n’est bien évidemment pas assez pour le club rhodanien qui demande 70millions minimum pour son jeune milieu de terrain.

Selon certaines rumeurs, séduit par la prestation livrée contre Manchester City en Ligue des Champions, Pep Guardiola préparerait une offre record de 80millions d’euros. Cette information reste cependant à prendre avec des pincettes. Si cela est peu probable que l’Olympique Lyonnais laisse partir son joueur en cours de saison, il sera très difficile de refuser une telle offre l’été prochain si elle s’avère réelle.

L’équipe de France affronte l’Islande ce jeudi soir (21h) au stade du Roudourou à Guingamp. L’occasion pour Tanguy Ndombele d’effectuer 4 ans plus tard, un retour là où il n’a jamais réellement pu saisir sa chance, et d’honorer pourquoi pas une première sélection sous le maillot des champions du monde.

 

Aurélien Adam

Laisser un commentaire