Dans un stade du Pré fleuri à guichet fermé, le leader Mont-de-Marsan se déplaçait à Nevers pour un véritable test.

Le match commence sur un faux rythme marqué d’une légère domination montoise. À la 12ème, Mont-de-Marsan obtient une pénalité. Ceyte empêche la libération du ballon, il était assistant plaqueur et devait lâcher le porteur de balle. Laousse-Azpiazu ouvre le score et Mont-de-Marsan mène à Nevers, 0-3 (13’). Le match est cadenassé par les défenses mais Mont-de-Marsan tient son avantage bien aidé par une mêlée qui commence à prendre le dessus sur le pack Neversois. À la 26ème minute après une pénalité manquée de Laousse-Azpiazu, Nevers récupère son renvoie au 22m et lance un magnifique mouvement qui balaye le terrain jusqu’à Raisuque qui renverse Delaï mais passe au sol à hauteur des 30m montois. Sur le jeu déployé en suivant, Gibouin entre dans les 22m après un gros travail de Tarrit et Henry. Un en-avant volontaire de Cabannes met fin à l’action. Pénalité pour Nevers qui s’installe dans les 22m montois pour la première fois du match. Sur la touche, Nevers obtient un avantage pour une position de hors-jeu mais après l’interception de Talès qui a mis fin à l’avantage, Seneca est auteur d’un plaquage dangereux avec la tête sur l’ouvreur landais après le coup de sifflet. Pénalité retournée pour Mont-de-Marsan et carton jaune pour Seneca (29’). La sanction est immédiate. Après une touche dans les 30m neversois, bon jeu déployé jusqu’au jeune troisième ligne Alexandere Becognée qui s’offre un exploit individuel en bout de ligne, malgré plusieurs défenseurs, pour marquer le premier essai du match. Ca fait 10-0 pour Mont-de-Marsan. Mais le Stade du Pré fleuri n’est pas une forteresse imprenable pour rien. Suite à une faute au sol de Muzzio après le renvoi, Nevers qui s’installe dans les 22m montois. Les avants neversois gardent le ballon au chaud et mettent en place un énorme mal qui s’arrête à 5m de l’en-but. Le ballon sort sur les extérieurs et la croisée entre Henry et Bolakoro  est stoppé à 1m de l’en-but ! Falealii part en travers derrière le ruck et remet en chistera à son intérieur à Guilford qui marque le premier essai de Nevers ce soir, le premier cette saison pour l’enfant terrible du rugby néo-zélandais. 7-10 pour Mont-de-Marsan avant la transformation (36’). Les neversois semble galvanisé par le carton jaune mais un en-avant dans les 30m montois clôt ce 1er acte.

Et à la mi-tempsc’est Mont-de-Marsan qui mène à Nevers (7-10). D’abord cadenassée, cette première période s’est emballée dans son money time avec un carton jaune pour Nevers (Seneca) puis un essai partout pour Bécognée côté montois (32e) et pour Guildford pour l’USON (37e). Ce choc d’ouverture de la 8ème journée tient toutes ses promesses. Le deuxième acte s’annonce très serré.

Le second acte démarre tambour battant. Après un coup franc vite joué par Fabrègue, le jeu s’emballe. Après un ballon un peu cafouillé, Henry passe au sol et crée un point de fixation. Le ballon sort rapidement dans l’axe du terrain pour Guildford qui réalise un gros crochet pour revenir intérieur, trouve une brèche et décale d’un superbe off-load Bolakoro. Le jeu a finalement rebondit et Henry  d’une magnifique sautée pour Naisoni Naquiri qui marque le deuxième essai neversois de la soirée. Nevers prend l’avantage après la transformation (14-10, 42’). Le match devient brouillon et on assiste à de nombreux turnovers et pénalités de chaque cotés. À la 56ème minutes, le jeune talonneur Janick Tarrit, titulaire surprise sort sous les acclamations du public après son excellente prestation. Les montois tentent tant bien que mal de relever la tête mais sont pris en sur toutes les mêlée par les joueurs de la Nièvre ce qui les empêche de mettre en place leur jeu. Après un mauvais dégagement de Laousse-Azpiazu qui trouvent une touche dans ses 30m. Les bleus et jaunes mettent à la faute les avants montois sur le maul consécutive au mauvais dégagement de l’arrière de Mont-de-Marsan. Henry passe la pénalité (3/4), 17-10 pour Nevers qui sort Mont-de-Marsan du bonus défensif (64’). 3 minutes plus tard après une nouvelle faute c’est le troisième ligne montois Alexandre Bécognée qui écope d’un carton jaune et paye pour les fautes répétées de son équipe. À 50m face aux perches, Henry tape le poteau (3/5). Talès récupère et dégage en catastrophe. Lancer pour Nevers dans les 22m montois avec un maul qui se met en marche. Les Neversois sont à 15 contre 14 et cela se sent ! Et logiquement Nevers va faire le break. Bon jeu déployé de Henry jusqu’à Le Gal qui feinte la redoublée avec Naqiri et va marquer le troisième essai neversois qui sanctionne l’indiscipline montoise. 24-10 après la transformation pour Nevers (69’). Et alors qu’on pense que le match va se terminer de manière tranquille avec une victoire pour Nevers. Les joueurs de Péméja vont se trouer et redonner de l’espoir pour un bonus offensif aux montois. Après un turnover dans leur 22m, les neversois écarte le ballon mais subissent une interception du pilier montois Hughes qui marque le deuxième essai landais. C’est transformé par Loustalot, 24-17 pour Nevers. Les Montois peuvent encore aller chercher au moins un bonus défensif (79’). La sirène a retentie et c’est Mont-de-Marsan qui a la possession dans ses 30m mais un en-avant landais met fin au débat et l’arbitre siffle la fin du match.

Nevers s’impose donc face à Mont-de-Marsan (24-17) au terme d’un très gros combat sous la pluie nivernaise. Les joueurs de l’USON ont planté deux nouveaux essais en deuxième période par Naqiri (43e) et Le Gal (69e) tandis que l’ultime réalisation montoise de Hugues (79e) n’a rien changé. Les Neversois ont fait tomber le leader et reviennent à un point de la première place. Le Stade Montois s’incline pour la deuxième fois de la saison et ne marque aucun point pour la première fois dans cet exercice.

Laisser un commentaire