A l’occasion de la 4ème étape qui prenait place sur les falaises naturelles de Sisikon en Suisse, les favoris ont renoué avec le succès.

Gary Hunt, quintuple champion du monde de la discipline, s’est imposé pour la première fois en 2018 mettant en exergue son retour en forme. Alors qu’il a dû faire face à la première crise de sa carrière, la superstar de la discipline a réussi à surpasser les défaillances mentales survenues lors des premières étapes pour renouer avec le succès et confirmer son retour au plus haut-niveau. Dans le même temps, la contre-performance de Steven LoBue réintroduit une once de suspense. Car même si l’Américain caracole toujours en tête avec 110 points d’avance sur Paredes, la renaissance de Gary Hunt a de quoi faire frémir LoBue. Il faudra lutter lors des 3 dernières étapes pour ne pas se faire rejoindre. On notera également la 8èmeplace de Navratil qui le fait passer de la seconde à la 4ème place.

Le concours féminin est toujours aussi disputé et le suspense y est haletant. Et, comme chez les garçons, une nouvelle prétendante, blessée à la nuque la saison passée signe un retour cinglant et se réaffirme parmi les candidates au titre. En effet, la canadienne Lysanne Richard fait son apparition sur la troisième marche du classement général grâce à sa victoire devant un public nombreux. L’australienne Rhiannan Iffland prend la deuxième place devant la surprise Macaulay présente grâce à sa wildcard. La mexicaine Adriana Jimenez se classe seulement 5ème de l’étape. Le classement général n’aura donc jamais été aussi serré. Iffland devance Jimenez de 20 petits points et lYsanne Richard reprend la 3ème place à trente points derrière Jimenez.

Le concours, féminin comme masculin, est donc entièrement relancé et le suspense sera à son comble à Copenhague le 25 août prochain lors d’une étape en milieu urbain qui pourra tout changer.

Tom Dépériers

Laisser un commentaire