Nous avons eu l’immense plaisir de nous rendre sur les terres belges afin d’assister à la préparation de la mythique Flèche Wallonne le mardi, puis à la course le mercredi.
Arrivés au mur de Huy la veille, de nombreux camions s’installaient  (presse télévision radio) pour suivre l’événement. Ensuite place aux différentes barrières qui ont été installées pour la publicité mais aussi pour la sécurité de certaines zones (zone presse et médicale). Tout était donc presque prêt pour la grande course, ne restait plus que les petits détails à régler le lendemain.
Il fallait arriver tôt pour obtenir une bonne place parmi la foule. En effet beaucoup de personnes se pressaient à l’arrivée pour voir les coureurs passer à trois reprises. L’ambiance montait petit à petit avant le premier passage, juste le temps de boire une bière ( à consommer avec modération ) et de manger une bonne frite.
D’un coup d’un seul, au diable le reste des frites mayo, tous les spectateurs se sont littéralement jetés sur les barrières pour ne pas louper le coup de pédale de leurs champions . Tous espéraient une victoire d’un coureur belge mais c’est finalement un français qui s’est imposé en la personne de Alaphilippe de l’équipe Quick Step.
Au terme d’une ascension fantastique c’est le tricolore qui est venu à bout de Alejandro Valverde, le privant d’une cinquième victoire consécutive sur cette classique qu’il aime tant.
Il fallait être costaud pour s’imposer car, pour tout vous dire, nous avons monté à pied Le Mur de Huy et c’était loin d’être facile … On a repris une petite frite pour récupérer.
Tanguy D halluin

Laisser un commentaire