Vous avez certainement déjà vu une personne poster une photo d’elle avec de nombreuses traces rondes sur son corps récemment, ne cherchez plus : c’est le Cupping !

Très à la mode ces derniers temps, le cupping (ou « ventousothérapie ») reste simple d’utilisation : des récipients sont placés sur une partie précise du corps et appliquent ensuite une aspiration grâce à une pompe reliée au récipient.

Ainsi, il permet une meilleure récupération qu’avec un massage traditionnel car il étire et détend les muscles, active la circulation sanguine et calme le système nerveux, alors qu’un massage appliquera une tension sur le muscle.

Le gros avantage de cette méthode est que l’on peut cibler la zone souhaitée. De nombreuses méthodes de récupération sont faites sur l’ensemble du corps alors qu’avec le cupping, la ventouse est placée à l’endroit précis du dommage, généralement le coup ou le dos.

Le désavantage ? A raison d’une séance par semaine, il faut que vos traces de la séance précédente soient totalement disparues et que votre peau ne présente aucune blessure (griffure, hématome …).

Cependant, à force d’en faire, votre peau s’habitue et les traces des ventouses seront moins importantes et disparaîtrons plus rapidement.

Emeric Nieps

Laisser un commentaire